Qui suis-je ?

Mon parcours de vie

Mes activités principales

Aujourd’hui, mes activités professionnelles se répartissent en trois secteurs. L’Harmonisation Globale Conscientielle, comme vous pouvez le constater dans le tableau ci-contre, revêt une importance équivalente à celle de mon activité immobilière. À ce rythme, il est fort probable qu’à court terme, elle devienne mon activité principale.

J’aimerais que mon activité d’exploration et d’expérimentation de la conscience au sein du Laboratoire Conscientiel, que j’affectionne beaucoup, prenne une plus grande ampleur.

  • Mon activité Harmonisation Globale Conscientielle 45% 45%
  • Mon activité Immobilière 40% 40%
  • Mon activité Laboratoire Conscientiel 15% 15%
  • Indicateurs de Bonheur Client 93% 93%

Mon travail récent

Syntonie Elémencienne

Fruit d’une exploration et d’une expérimentation de la conscience de plus d’un an, a émergé un remarquable « outil » destiné en priorité aux thérapeutes, ainsi qu’à toute personne cherchant à offrir des soins d’une puissance hors du commun. Cet instrument a pour objectif de rééquilibrer et d’harmoniser en profondeur les divers plans de l’être (physique, éthérique, astral [émotionnel], mental et spirituel).
J’ai appelé cet « outil » la « Syntonie Elémencienne Conscientielle »
une désignation qui reflète sa capacité à œuvrer en harmonie avec les grandes forces de la nature et les éléments constitutifs de chaque individu. Cette syntonie se présente comme un « outil » d’une grande polyvalence, convenant aussi bien aux êtres humains qu’aux animaux. Elle puise sa source de la profondeur de la conscience des élémentaux pour offrir des soins ciblés et holistiques, favorisant ainsi la guérison et le rééquilibrage des aspects les plus subtils de l’être.

Conservatoire du littoral

Après avoir proposé cette initiative au Conservatoire du littoral, j’ai réalisé une Harmonisation Globale Conscientielle sur un site naturel exceptionnel de plus de 200 hectares en Camargue, reconnu pour ses aspects écologiques et paysagers remarquables.
Le site, niché dans le delta du Rhône, a accumulé des polluants au fil des siècles, impactant sa qualité vibratoire. Mon objectif n’est pas de prétendre éliminer ces polluants, mais plutôt d’apporter une contribution à la nature pour favoriser sa régénération vibratoire de manière étonnante.

Des changements notables au niveau vibratoire ont été constatés, bénéficiant à la faune et à la flore, et une évaluation sur plusieurs années permettra de mesurer la différence avant et après l’intervention. Je suis honoré d’avoir participé à cette opération d’harmonisation, d’autant plus que la Camargue tient une place particulière dans mon cœur.

.

Exploration de la conscience de la terre

Mes différentes explorations de la conscience de la terre m’ont permis de découvrir ce que j’ai appelé la « lumière noire », une notion en apparence paradoxale, je l’admets. Pourtant, derrière ce terme se cache une force abyssale empreinte d’un amour si profond que nous sommes intimement liés à cette « lumière noire » d’une beauté profonde et mystérieuse…

Nous sommes en réalité si étroitement liés à la terre que nous ne formons qu’une seule entité avec elle. L’humanité représente un être unique en symbiose avec la mère terre, et nous sommes littéralement une extension de cette dernière. Cette perception permet de conscientiser que le monde intérieur reflète l’image du monde extérieur, démontrant ainsi que le monde extérieur ne constitue qu’une manifestation symbolique de notre réalité intérieure

.

Qui suis-je ?

Vous trouverez ci-dessous une partie de mon parcours de vie. Cependant, je tiens à souligner que ce parcours, quel qu’il ait pu être, ne reflète pas qui je suis réellement. Il raconte simplement mon cheminement professionnel, mon histoire, mais je ne suis pas mon histoire.

Je suis bien plus que cela. Aujourd’hui, je suis conscient que je suis une expression du Divin, tout comme chacun d’entre nous. Certains en ont pris conscience, tandis que d’autres ne l’ont pas encore découvert.

Bien que cette prise de conscience soit en soi merveilleuse, elle n’est qu’une étape sur notre chemin d’évolution. Expérimenter notre Conscience Divine me semble être l’étape cruciale suivante dans mon évolution personnelle.

Mes explorations et mes expérimentations profondes de la conscience m’ont permis de découvrir la majestueuse beauté divine de la fleur qui réside en mon cœur. Cette fleur, d’une beauté sans pareille, est, malgré sa fragilité apparente, la manifestation de la force divine de mon être profond.

C’est donc à partir de cet espace que j’expérimente aujourd’hui la profondeur de mon être, ma vulnérabilité dans toute sa force d’amour. Aujourd’hui, j’ai la capacité d’accomplir un travail extraordinaire dans des domaines parfois insoupçonnés et d’œuvrer à l’accompagnement de cette force d’Amour Divine qui descend actuellement sur Terre, à la fois pour nous tous et spécifiquement pour vous. J’aspire à incarner cette force d’amour et à permettre à la Mère de s’exprimer à travers ma nature multidimensionnelle.

Voilà véritablement qui je suis aujourd’hui et l’engagement que je prends envers ma clientèle pour leur bien-être et leur évolution personnelle. Mon objectif est de vous accompagner avec une expertise précieuse, afin que vous puissiez atteindre vos aspirations les plus profondes et réaliser votre plein potentiel. Je m’engage à travailler avec vous de manière dévouée pour atteindre cet objectif.

Mon parcours de vie

Dès mon plus jeune âge, j’ai nourri le rêve de devenir guérisseur. Cette passion m’a guidé naturellement vers l’univers des guérisseurs, et à l’âge de 11 ans, j’ai commencé à explorer ce domaine. À cette époque, j’étais particulièrement intrigué par les ouvrages qui dévoilaient les « secrets » des guérisseurs d’autrefois. C’est ainsi que j’ai commencé à allier mon magnétisme naturel à certaines prières de guérison pour soulager les maux des membres de ma famille. Mes débuts ont été marqués par des réussites notables, notamment dans le traitement des entorses et des verrues.

Malgré ces premiers succès, j’ai ressenti le besoin d’approfondir ma compréhension de ces phénomènes. À l’époque, ma méthode consistait à réciter des prières de guérison spécifiques à chaque maladie, sans réellement comprendre le processus de guérison sous-jacent.

C’est alors que j’ai décidé d’explorer le rôle de l’esprit dans ce processus de guérison, ce qui m’a naturellement conduit vers l’hypnose. Cette découverte m’a ouvert les portes d’un univers fascinant. Malgré mon jeune âge, j’avais la conviction que cette méthode pouvait potentiellement guérir une grande variété de problèmes de santé, qu’ils soient d’ordre psychologique ou physiologique.

À l’âge de 22 ans, j’ai franchi le pas en ouvrant mon premier cabinet d’hypnologue à Montélimar. Cependant, cette approche thérapeutique par l’hypnose était en avance sur son temps, notamment au milieu des années 1980, contrairement à aujourd’hui. Je me suis donc retrouvé avec une clientèle relativement restreinte, principalement constituée de personnes ayant épuisé toutes les autres options thérapeutiques sans succès. C’était un défi immense pour un jeune de 22 ans, chargé de lourdes responsabilités et confronté à la pression de réussir là où d’autres avaient échoué. Mes moments de fierté étaient nombreux lorsque j’obtenais des résultats probants, parfois même spectaculaires.

Yannick Costechareyre

Yannick Costechareyre

Poste

Fondateur de la société IRRINIUM
Fondateur du Laboratoire Conscientiel

Fondateur de l’Harmonisation Globale Conscientielle

Parallèlement à ma quête autodidacte dans le domaine des médecines alternatives, j’ai suivi un parcours scolaire tranquille qui m’a conduit au métier de dessinateur en génie civil, puis à travailler aux côtés d’architectes et de bureaux d’études aux profils diversifiés.

Cependant, rester assis huit heures par jour derrière une planche à dessin ne me satisfaisait pas pleinement. J’avais soif de contacts humains, du terrain.

Après quelques années en tant que commercial auprès de différents constructeurs de maisons individuelles, j’ai découvert une entreprise du bâtiment ayant l’esprit du compagnonnage qui partageait mon souci de l’excellence dans le travail. Au sein de cette entreprise, j’ai rapidement endossé plusieurs rôles à responsabilités, allant de la conception des plans des projets clients à la gestion des ventes commerciales et de la recherche foncière. J’appréciais la diversité de mon travail et les interactions humaines riches dans divers domaines.

Pourtant, ma passion pour les soins et les médecines naturelles n’a jamais faibli, tout comme mon amour pour mon métier. C’est ainsi que je me suis naturellement tourné vers la géobiologie et le feng shui, cherchant à marier l’architecture avec le bien-être des personnes.

Le patron de mon entreprise ayant l’esprit ouvert, je lui ai suggéré d’ouvrir une nouvelle structure (société) dans laquelle nous nous associâmes. Avec cette nouvelle structure nous proposions une nouvelle approche de la construction et de la rénovation en tenant compte de la géobiologie et du feng shui. Cette nouvelle approche rencontra beaucoup d’intérêts, mais finalement peu de projets conclus car cela entrainait un surcoût d’environ 15 % du coût d’une construction ou restauration, que peu de nos clients étaient prêts à mettre à l’époque.

Mon ambition était désormais de collaborer avec une clientèle plus aisée, plus encline à adopter ce type de projet. L’idée de devenir agent immobilier spécialisé dans l’immobilier de caractère devenait de plus en plus séduisante. Mon ancien patron et associé ayant pris une retraite anticipée, je me suis retrouvé seul dans la société que nous avions fondée ensemble.

À titre anecdotique, mon ancien associé, de manière discrète, est devenu membre de la Franc-maçonnerie. Il a rapidement gravi les échelons au sein de cette organisation et a acquis une compréhension profonde de sa symbolique. Aujourd’hui, il est auteur et éditeur de plus de trente ouvrages qui bousculent les fondements de la Franc-maçonnerie. Il demeure un ami et un conseiller technique, apportant un éclairage précieux sur des aspects spécifiques de l’architecture.

Après une série de péripéties, j’ai trouvé une nouvelle partenaire, titulaire des licences professionnelles nécessaires, pour intégrer l’activité d’agence immobilière à notre structure déjà existante, avec une spécialisation dans l’immobilier de caractère.

Dès le début, notre succès a été manifeste. Lors de notre entrée sur le marché immobilier, nous avons investi massivement dans Internet, alors en pleine émergence, alors que de nombreuses agences établies depuis des décennies continuaient de s’appuyer sur la presse écrite et semblaient s’endormir sur leurs lauriers.

Notre avance dans le domaine naissant d’Internet nous a permis d’attirer l’attention à l’échelle nationale, voire internationale. Nous avons été sollicités par des propriétaires de biens immobiliers partout en France, y compris des propriétés de caractère particulièrement uniques et atypiques. Bientôt, des demandes émanant de l’étranger, notamment de Polynésie, ont afflué.

Au fur et à mesure que notre portée s’est élargie à l’échelle internationale, j’ai dû relever le défi de toucher une clientèle mondiale. J’ai établi des partenariats professionnels tant au niveau national qu’international, tout en cherchant des canaux de communication adaptés à cette nouvelle envergure. À ma grande surprise, il n’existait aucun support véritablement international pour atteindre une clientèle mondiale. Fort de ce constat, je me suis lancé dans un projet audacieux : créer un support de communication international, novateur et singulier, qui se démarquerait des solutions nationales existantes.

Cependant, lorsque ma partenaire a pris sa retraite, je me suis retrouvé seul une fois de plus. J’ai alors mis de côté mon activité immobilière pour me consacrer entièrement à la réalisation de ce nouveau projet international. Cette entreprise a été semée d’embûches, car les sociétés informatiques successives, certaines renommées, auxquelles j’ai confié le développement de ce projet, ont sous-estimé sa complexité, malgré les deux années que mon fils et moi, que je salue au passage, avions consacrées à la création d’un cahier des charges exhaustif, assorti de maquettes pixel parfaites. Ces deux années de travail acharné ont été nécessaires, car nous nous aventurions dans un domaine totalement inconnu, et au fur et à mesure que le projet prenait forme sur nos maquettes, de nouvelles problématiques émergeaient, nécessitant des ajustements constants.

Ces sociétés ont négligé de suivre les maquettes et le cahier des charges, ce qui a entraîné l’échec du projet à chaque fois, malgré les années de travail investies.

Ce projet d’envergure est encore en cours de développement, marquant ainsi un autre chapitre dans mon parcours professionnel. Je reviendrai dessus dès qu’il sera pleinement réalisé, avec une prévision de lancement en 2025, si tout se déroule comme prévu.

Comme vous pouvez l’imaginer, lorsque l’on aspire à devenir guérisseur dès l’âge de 11 ans, cela reflète souvent une quête spirituelle. Personnellement, j’ai toujours eu un intérêt pour le monde spirituel, indépendamment des dogmes, des religions ou des lignées spirituelles. J’ai beaucoup lu, et ma vie personnelle aussi bien que professionnelle m’a appris à mettre en pratique ma spiritualité.

Cette quête m’a conduit vers plusieurs maîtres spirituels qui ont profondément transformé mon approche de mon métier, laissant un impact significatif sur ma vie spirituelle, personnelle et professionnelle.

Ces maîtres m’ont initié à une exploration et expérimentation de la conscience. Cela fut une aventure hors du commun. Cette expérience m’a permis de vivre un contact avec une bienveillance « consciente » et une infinité d’amour, que je qualifie aujourd’hui de première véritable rencontre avec le divin.

J’utilise le terme « divin » pour décrire cette grâce vivante à laquelle j’ai été en contact, au plus profond de mon cœur, ainsi que par les expériences mystiques que j’ai vécues pendant des mois dans des états de conscience supérieurs.

J’ai considérablement développé de nombreuses capacités subtiles et j’ai cheminé vers quelque chose qui ne relevait plus des innombrables expériences et voyages dans des mondes étranges, mais vers une rencontre plus intime avec notre essence profonde.

Les exercices méditatifs visant à développer ces capacités subtiles ne sont pas une fin en soi, mais plutôt une voie pour rendre notre conscience ordinaire plus perméable à une conscience plus élevée et plus profonde.

Le fait de plonger profondément dans ces rythmes intérieurs au cours de méditations prolongées transforme tellement les expériences que l’on peut ressentir les pulsations telluriques du sol et les courants dynamiques qui parcourent la croûte terrestre. On peut même ressentir la présence consciente dans les végétaux et autour de nous.

 

Cette initiation fait partie de celles qui ont été décisives dans mon désir de travailler pour la Terre et de sentir en moi la graine vivante de cette possibilité.

De ces explorations et expérimentations, est né un partenariat avec les esprits de la nature. Pour y parvenir, j’ai dû apprendre à mieux les connaître et à mieux utiliser mes corps subtils. Ils m’ont enseigné comment collaborer en harmonie avec la nature, montrant comment purifier certaines vallées, rééquilibrer des espaces naturels perturbés et harmoniser certains lieux.

Ayant déjà exploré les techniques d’harmonisation de l’habitat (géobiologie) dans le passé, j’ai réalisé que cela était plutôt archaïque par rapport aux possibilités offertes par un véritable partenariat avec les forces de la nature. Cette approche, que j’ai nommée « Harmonisation Globale Conscientiel, » visait à transcender les limites de la géobiologie en prenant en compte une collaboration avec de multiples plans de conscience et les présences des plans de lumière. Il s’agissait d’orchestrer les informations à transmettre sur différents plans afin d’assurer des interventions harmonieuses et ordonnées.

Je comprends que cela puisse sembler incroyable pour certains d’entre vous qui lisez ces lignes. Pourtant, cela a été ma réalité pendant trois ans, et les résultats étaient stupéfiants, apportant des changements concrets après chaque intervention.

Aujourd’hui, je poursuis mon travail d’exploration et d’expérimentation de la conscience, notamment grâce au Laboratoire Conscientiel dont je suis le fondateur et le président depuis 2022. C’est ainsi qu’aujourd’hui j’œuvre en collaboration avec les grandes forces de la nature, à vous proposer une autre façon d’appréhender l’Harmonisation des espaces de vie ou de travail.